Les trois impôts immobiliers


08.04.2021

Immobilier Genève, avril 2021



Lors de l'achat d'un bien immobilier, il faut tenir compte de trois impôts immobiliers perçus par l'Etat:


Doits de mutation

Cet impôt est payé par l'acquéreur lors de chaque transaction et s'élève à 3% du prix du bien. Ne sont pas inclus : frais de notaire et taxes d'enregistrement au Registre Foncier.

Impôt immobilier complémentaire (ICC)

Pour un particulier propriétaire d'un bien immobilier, cette taxe foncière s'élève à 0,1% de la valeur fiscale de l'immeuble.

Impôt sur les bénéfices et gains immobiliers (IBGI)

Appelé aussi taxe sur les plus-values, cet impôt est dégressif avec le temps et ne s'applique pas si le bénéfice sert à acquérir un autre bien immobilier.


Une hausse des ventes a été observée ces dernières années et 2020 est celle où le montant des trois impôts immobiliers a été le plus élevé. Par rapport à 2019, le nombre d'acquisitions a augmenté de 8%. La valeur des ventes, quant à elle, a augmenté de 39%.


Plus d'informations et article complet sur le site de la Tribune de Genève.


retour